Amicale Sapeurs-Pompiers

VSAV

Véhicule de Secours et d'Assistance aux Victimes, armé de trois sapeurs-pompiers, est le véhicule qui intervient le plus souvent. Il est utilisé pour porter secours aux personnes blessées ou faisant un malaise, à domicile, dans un lieu public, sur la voie publique, sur un lieu de travail, etc.
Il est équipé de matériels de secourisme, notamment : oxygénothérapie (bouteilles d'O2), trousse de secours (compresses, bandes, désinfectant, ...), sac d'immobilisation (attelles pour les membres fracturés), multiparamètre (permettant de surveiller le pouls, le taux d'oxygène dans le sang, la tension artérielle), défibrillateur semi-automatique (DSA), caisse médicale (réservée à l'équipe médicale et contenant le nécessaire pour poser une perfusion, faire une prise de sang, injecter des produits médicamenteux aux victimes, ...).
Le CSP Aurillac est équipé de 3 VSAV.

VSR

le Véhicule de Secours Routier, il est armé de trois sapeurs-pompiers et intervient lors d'Accident de la Voie Publique (AVP).
Il est équipé de plusieus matériels de désincarcération permettant d'extraire les victimes prisonnières de leur véhicule.
calage et levage des véhicules : coussins d'air, cales, vérins hydraulique, bastins, crics…
césarisation et désincarcération : écarteurs, cisailles…
Il est également équipé pour combattre les débuts de feux sur les lieux de l'accident, et il possède tous les éléments nécessaires pour le balisage et la signalisation de l'accident.
- protection incendie : lancette, extincteurs;
- balisage et éclairage : gyromat, cônes de Lübeck, panneaux lumineux, projecteurs

FPT

le Fourgon Pompe Tonne, peut accueillir jusqu’à huit sapeurs-pompiers, sont arrimés sur les sièges les appareils respiratoires isolants (ARI), prêts à être endossées pendant le trajet.
Il emporte avec lui une pompe d’un débit de 1 000 à plus de 3 000 l/min entraînée par le moteur de l’engin et une citerne (la tonne) de 1 500 à 6 000 litres d’eau pour attaquer l’incendie dès son arrivée sur les lieux
Dans ses coffres est rangé un lot important de matériel ; principalement du matériel de lutte contre l’incendie (lances, tuyaux, raccords et divisions, émulseur, extincteurs), de ventilation opérationnelle et de sauvetage.
À l’arrière, on trouve parfois deux dévidoirs mobiles armés chacun de 200 m de tuyaux ainsi qu’une lance du dévidoir tournant appelée aussi LDT ou « pissette » armée de quatre tuyaux semi-rigides de 20 m plus une longueur supplémentaire de 2 m. Le FPT est le principal camion utilisé pour la lutte contre l’incendie. Il peut opérer seul sur des feux d’une certaine importance puisqu’il peut mettre en batterie et alimenter trois grosses lances jusqu’à 400 m d’un point d’eau.

FPTL

Fourgon Pompe Tonne Léger, est armé par quatre à six personnels. Il est plus souvent utilisé sur des feux de faible importance comme les feux de poubelles ou de cheminée. Il est également utilisé pour les ascenseurs bloqué et les personnes ne répondant pas aux appels.
Le FPTL est équipé de tout le matériel nécessaire pour la maitrise des incendies: lances et tuyaux de différentes catégories, deux dévidoirs, d'échelles, des extincteurs, des bidons d'émulseur, de lots de sauvetages, etc..

CCGC

Un camion citerne grande capacité (CCGC) est un véhicule isolé type châssis porteur. Il est équipé d'une citerne d'eau d'une capacité variant de 5 000 à 15 000 L.
Ce type de véhicule est utilisé par les sapeurs-pompiers et par les unités d'instruction et d'intervention de la sécurité civile. Il permet d'alimenter les fourgons d'incendie dans les lieux ne disposant pas d'hydrant. Il est aussi très utilisé dans la lutte contre les feux de forêt. Certains de ces camions sont équipés de lance du dévidoir tournant, permettant une défense de dernier recours du camion en cas de proximité de feu. Généralement, deux personnels arment ce véhicule qui a un gabarit relativement important.
Les CCGC (ou porteurs d'eau) n'étant pas des véhicules adaptés à la progression hors-route notamment en forêt, les constructeurs développent des CCGCHR (camion citerne grande capacité hors route), qui ressemblent à des CCFS (CCF Super), avec parfois un canon sur leur toit.

CCF

Le camion-citerne feux de forêts (CCF), armé de quatres personnels, est un fourgon d'incendie français. Il est régulièrement à l'honneur de la télévision lorsque les incendies ravagent le sud de la France chaque année. C'est un véhicule d'incendie de catégorie tout-terrain destiné à la lutte contre le feu dans des milieux hors-routes.
Il es équipé :

- de matériel hyraulique : tuyaux, lances à débit variable, lances commandos, pièces de jonction, queue de paon....
- de matériel de forestage: tronçonneuse, machette, treuil, poulie ainsi qu'un lot de sauvetage
- de matériel pour la mise en aspiration dans un plan d'eau: crépine, aspiros (disponible également dans le FPT)
- de claies de portages pour les établissements de tuyaux dans les endroits difficiles d'accès
- de seaux pompe pour traiter les souches et les fumerolles

DATT

Le DATT, dévidoir automobile tout terrain, est un camion spécialisé dans le transport des tuyaux d'incendie. Il permet ainsi sur les incendies importants de suppléer les carences des fourgons d'incendie, FPT, et autres agrès destinés à la lutte contre le feu. Principalement utilisés en zone urbaine, certains dévidoirs automobiles sont cependant spécialisés dans l'intervention en zone rurale.
Les dévidoirs automobiles sont utilisés à partir de deux types principaux de véhicules, les camions poids-lourds et les camionnettes. Pour les interventions en milieu rural ou forestier ces engins sont dotés dechâssis tout-terrain ou de transmission intégrale. On parle alors respectivement de dévidoirs automobiles tout-terrain et de dévidoirs automobiles hors routes.
En France depuis le décret du 6 mai 1988 il est dit que chaque dévidoir automobile doit disposer de 1400 mètres de tuyaux d'incendies d'un diamètre de 110 mm. Chaque agrès dispose généralement de deux lignes de tuyaux différents. Comme l'ensemble des véhicules de sapeurs-pompiers, le dévidoir automobile est équipé d'une sirène deux-tons et de gyrophares de priorité de couleur bleue.

EPSA

Echelle Portative Semi-Automatisée, est un véhicule utilisé par les sapeurs-pompiers, et qui emporte une échelle escamotable de grande hauteur. Le terme « grande échelle » est utilisé par le grand public, les professionnels parlent tout simplement « d'échelle », ou bien utilisent une abréviation (en France : EPA, EPSA).
La grande échelle permet :

- d'effectuer des sauvetages dans les étages lorsque les accès normaux sont difficiles : évacuation des personnes ;
- d'acheminer des personnels et des matériels ;
- d'arroser par l'extérieur.

Certaines échelles disposent de tuyaux rigides télescopiques qui permettent d'acheminer de l'eau en haut, à l'image d'une colonne sèche. Le haut de l'échelle est en général relié au bas par un interphone.Les premiers modèles étaient actionnés à la main, par des manivelles. Les modèles modernes sont actionnés par des moteurs. Dans de nombreux cas, l'échelle est munie d'une nacelle qui monte et descend, en fixe ou amovible, et assure ainsi une grande sécurité.Les dernières années ont vu apparaître des bras élévateurs au sein des corps de sapeurs-pompiers. Ces engins, bien que n'étant pas des échelles, ont une fonction analogue. Il en existe deux types : à deux bras articulés ou à un bras télescopique, mais tous sont munis d'une grande plate-forme pouvant recevoir jusqu’à 300 kg de charge. Leur avantage primordial est de pouvoir surplomber le bâtiment ou la zone du sinistre, et de fournir une importante plate-forme de travail en hauteur. Leur inconvénient principal est une mise en œuvre moins rapide que les échelles, les empêchant d'être employés comme engins de sauvetage.

VLTT

Les sapeurs-pompiers doivent parfois accéder à des terrains non carrossables ou d'accès difficiles dans le cadre de leurs interventions, et notamment en ce qui concerne les feux de forêt ; dans ce cadre ils ont besoin de véhicules tout-terrain dès que les véhicules standards sont inefficaces.
En France, ces véhicules sont :

- le véhicule de liaison tout-terrain (VLTT) ou véhicule de liaison hors-route (VLHR), utilisé pour accéder à des zones difficilement accessibles à des véhicules routiers lors de reconnaissance ou de départ de feux ;
- le camion citerne feux de forêts (CCF) : fourgon d'incendie.

Les comités communaux de feux de forêts (CCFF) et les sapeurs-forestiers, auxiliaires des sapeurs-pompiers, utilisent également des véhicules tout-terrain.

CID

Le CID, Camion d'Intervension Diverse, également appelé véhicule toutes utilités(VTU), est un véhicule utilisé par les pompiers pour diverses interventions telles que les nids de guêpes, les fuites d'eau ou les ouvertures de portes.
Il peut également servir au transport de personnel ou de matériel (remorque pompe, bateau, …).
Dans certains services départementaux d'incendie et de secours, le VTU est équipé d'un sac de premiers secours et peut être engagé pour précéder l'arrivée d'un VSAV pour des missions de secours à personne.
L'armement règlementaire du VTU est différent selon chaque SDIS.

VIMP

Le VIMP, Véhicule d'Intervention en Milieu Périlleux, est armé par 5 hommes du GRIMP (groupe de recherche et d'intervention en milieu périlleux). Il transporte le matériel nécessaire aux interventions en milieu périlleux où les moyens traditionnels s'avèrent difficiles d'emploi ou dangereux par rapport à la hauteur, la profondeur et aux risques divers liés aux cheminements.
Le VIMP bénéficie d'aménagements adaptés pour recevoir des brancards spécifiques, des treuils, des cordes, des harnais et autres matériels spécifiques.

VPL

Le VPL, Véhicule Plongeur est essensiellement utilisé par les plongeurs. Ce véhicule d'intervention et de sécurité renferme l'ensemble du matériel collectif et personnel afin d'assurer toutes les missions aquatiques.
Généralement séparé en deux zones (zone sèche et zone humide), l'aménagement des véhicules Plongeur permet le transport d'équipements quatiques: combinaison de plongées, bouteilles, masques... Ils sont équipé d'un attelage pour la traction d'un bateau de sauvetage (BLS).